In all time, Exoduses always existed
Forum RPG déconseillé au moins de 16 ans, dut au fait qu'il contient des scènes qui pourraient choquer ou heurter la sensibilité des plus jeunes {violence-gore & sexuel}. Nous demandons un minimum de 15 lignes (narration) par message RP. Privilégiez les personnages du jeu vidéo, il en reste encore énormément de libres et sans eux la trame avancera plus lentement. N'hésitez pas à venir contacter le Staff (MP Forum et|ou Serveur Discord), on se fera un plaisir de répondre à vos questions, il existe aussi une F.A.Q à consulter à tout moment pour y poser également d'autres questions qui vous passeraient par la tête.
Chronologie de Resident EvilRèglement GénéralBottin des AvatarsOrganigrammeBestiaire des A.B.OsVirus DisponiblesNous lier?
Contexte
Récemment, les événements d'Harvardville en ont marqué plus d'un, l'aréoport était maintenant condamné pour nettoyage en profondeur du terrain. L'élimination de cette menace d'épidémie nouvelle était rassurante, mais à voir le temps que ça prenait, on se demande bien quelles sont les bonnes mesures de sécurité. Et puis, avec l'incrimination de WilPharma dans cette histoire, que penser d'eux? Les gens vaccinés sur place le sont-ils réellement?
Lire en entier?
Evénements
Aucun pour l'instant.
Resident Evil Exodus
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Une rencontre fortuite pour un nouveau départ [Pv. Abigail Turner]

Aller en bas 
AuteurMessage
June Earhart

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/06/2018

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Aucune

MessageSujet: Une rencontre fortuite pour un nouveau départ [Pv. Abigail Turner]   Dim 3 Juin - 17:24

Evaluation psychologique ? Et puis quoi encore, June allait très bien, c'est le manque d'activité qui la tuait petit à petit. Elle se souvenait encore de la grande époque avec Arwen et Célia, la fine équipe, jusqu'au jour où elle avait été seule à rentrer. Elle s'était rendu aux enterrements, deux cercueils vides, les corps n'ayant jamais été retrouvé par les équipes de recherche de la firme. Le scénario de Raccoon City recommençait, elle allait devoir tout reprendre depuis le début, elle ne pouvait même pas se renfermer sur elle même vu qu'elle allait passer un test psychologique. Elle allait surtout lui mettre son pie en travers de la figure à ce con de psy. Mais pour le moment pas le temps de réfléchir au lendemain, June était dans son bar préféré gobant les bières comme des flambys en compagnie de deux idiots en train de faire les coqs pour savoir lequel aurait le droit de s'amuser ce soir là. La jeune femme n'était pas d'humeur pour une partie fine à 3 et décida de s'éclipser en prétextant devoir se repoudrer le nez. Malheureusement pour lui, l'un des deux hommes avait décidé de la suivre et tenta de l'accoster dans la ruelle menant à l'artère principale ou elle pourrait trouver un taxi plus facilement. L'homme se montra très entreprenant cherchant à la prendre de force contre le mur. Un coup de tête bien placé lui cassa le nez et la leader de l'équipe S.I.S n'avait plus qu'a attraper chaque côté de la tête de ce sombre idiot pour lui faire subir une rotation juste trop importante pour lui briser la nuque.

Le lendemain matin, June arriva au QG de la firme avec des lunettes noires, un teint décrépis à peine masqué par le maquillage et une tenue strict, un tailleur simple mettant ses seins en avant pour séduire le psy, elle s'imaginait déjà "Je ne suis qu'une faible femme, je n'ai pas pu les sauver" et se metre à verser des larmes de crocodiles sur ses deux compagnonnes. Elle avait tout de même pas l'habitude de marcher avec 10cm de talons, déjà qu'elle était grande, elle dominait tout le monde, sans compter la jupe fuseau gainant ses cuisses sur musclé par la salle de sport. Elle était en avance, de plusieurs heures, obligatoire vis à vis des vols intérieurs qu'elle avait trouvé, mais elle partait en vacances juste après, des vacances forcées le temps de retrouver une équipe. Elle en profita pour aller voir son ancienne copine italienne dans son bureau en plus elle avait entendu parlé d'une nouvelle acquisition de la firme, elle voulait voir celle que tout le monde craignait dans les locaux. Elle avait préparé son coup et avait apporté viennoiseries italiennes et bonbons sucrés pour la pause de 10 heures. Elle devait être triste devant le psy, pas faire semblant d'être une personne faible qui éprouve des sentiments, toutes ces personnes lui donnait physiquement envie de vomir. Le monde devenait de plus en plus fragile, les gouvernements et leur pouvoir s'estompaient dans des histoires de cul, d'argent et de meurtre provocant la méfiance des peuples, le peuple se devait d'être fort, le chaos arrivait et seul les plus fort survivrait à cet apocalypse. Elle en serait l'arme, elle l'avait juré en rejoignant la firme au parapluie son but n'avait pas changé.

Elle posa ses doigts sur la porte d'entrée à l'antre du blond avant de pénétrer doucement cette dernière sentant l'air chaud de la pièce, quelqu'un semblait ne pas aimer le froid New Yorkais.


"Méré... oh ?" Se retournant elle aperçu la nouvelle, plutôt pas mal en plus, mais elle n'avait pas le temps pour ça. "Hello, je suis June Earhart, je passais à New York, je me suis dis que je passerais faire un coucou à Meredith, tant pis elle va rater les patisserie et bonbons. " Elle montrait la boite et les paquets de bonbons avec un sourire aux lèvres qui voulait dire "On se venge en les mangeant ensemble" avant de les poser sur la table demandant par la même occasion qui était son interlocutrice alors qu'elle ouvrait un paquet de sucrerie à la graisse de cochon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Turner
Best people are Crazy

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/05/2018

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US], Arabe
inventaire:
spécialisation: Infiltration

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite pour un nouveau départ [Pv. Abigail Turner]   Dim 3 Juin - 19:33

  • MEETING FOR A NEW START
    June EARHART
New-York City... Elle était arrivée la veille, c'est sur et pourtant, elle ne cessait tirer la tronche. Il faut dire qu'elle détestait cette ville, trop grand, trop de monde, trop de crétin et sa lui donnait envie de tous les crâmés, dans le pire des cas. Mais il avait fallut qu'elle se rende au QG pour un rendez-vous, qu'elle avait écourter très rapidement dut à l'ennuie qu'elle ressentait, par un coup de tête avant de retourner à ces occupations. Et comme le retour pour Calgary n'allait pas se faire avant un petit moment, autant dire qu'elle avait pas trop intérêt à débarquer prêt des laboratoires ces prochains jours, depuis son incident avec Alexei, dont elle en avait encore les marques sur le cou. Un soupire s'échappera de ces lèvres, alors qu'elle était bien tranquillement assise, les jambes tendues et les pieds sur la table avec son manga porno habituelle, qu'elle lisait sans se préoccuper du reste. Avec son portable à côté d'elle au cas ou on l’appelait. Sait-on jamais.

La jeune femme a la chevelure brune relèvera le regard en entendant la porte s'ouvrir, plissant le regard en détaillant l'arrivante du regard, avant de pencher la tête sur le côté, plutôt perplexe. Qui s'était celle là ? La brune soupira doucement, alors qu'elle finira par écrasé sa clope dans le cendrier, qu'elle fumait depuis un petit temps, avant de poser son manga porno morbide contre elle.

« Meredith Belerone... Ouais, elle est tout simplement partie. Disparu. Aucun signe de vie depuis tout ce temps. Vous la connaissiez? »

Une traîtresse ? Sa pouvait être vu de cette façon, bien que Abigail ne se préoccupait pas du tout de ce genre de détails. Elle avait autre chose à foutre que de se demander pourquoi quelqu'un avait finit par partir, si elle était juste une traîtresse, ou si elle était en vie ou non.  Le regard de Turner se posera sur la sucrerie que la nouvelle arrivante venait de déposer, sans pour autant bouger d'un poil. Il faut dire que Aby' ne s'occupait pas vraiment de ce que les gens faisaient, elle se tenait juste informer sur certaine chose. Tout du moins ce qui l'intéressait, le reste, lui était bien égal.

Turner observera les sucreries avant de reporter son attention sur la mauve de cheveux, lorsqu'elle lui demandait à qui elle pouvait bien avoir à faire. S'était tellement commun que les gens demandent quel nom avait les autres, que sa en devenait ennuyant. Tout du moins pour Abigail qui évitait de trop se mêler aux autres, tout simplement parce qu'elle ne voyait pas vraiment la nécessité. Grognant légèrement, elle reposera les yeux sur son manga, qu'elle relèvera devant son nez, sans prendre attention aux sucreries. Quand bien même elle avait une « faiblesse » pour les fraises tagadas, Aby' avait quand même apprit avec le temps qu'il ne fallait pas accepté les sucreries des inconnus. Sait-on jamais que se soit empoisonné. Quoi ? Elle avait un grain, donc toute possibilité germait dans sa tête.

« Abigail Turner. »

Au moins, elle se présentait, malgré un grognement, sans dire quoi se soit de plus. Il faut dire que Aby était une jeune femme particulièrement silencieuse et ne parlait pas vraiment quand elle en voyait pas l'intérêt. Autant dire qu'il fallait attiser sa curiosité pour qu'elle dise quelque chose. N'est-ce pas ?




« It's so Funny~ »
« Are you deranged like me? »

Are you insane like me ? Are you high enough without the Mary Jane like me ? Do you tear yourself apart to entertain like me ? Saying that you shouldn't waste your pretty face like me ?
Abigail parle en IndianRed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Earhart

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/06/2018

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Aucune

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite pour un nouveau départ [Pv. Abigail Turner]   Dim 3 Juin - 21:54

Le sol se déroba doucement sous les pieds de June, Meredith partie ? Mais qui allait lui donner des cours d'italien maintenant ? Son potentiel de séduction allait grandement en prendre un coup c'était certain. Bon elle n'avait pas vraiment envie de sociabiliser avec de nouvelles personnes mais bon après tout il fallait bien remplacer Meredith et elle n'avait plus vraiment d'amis au sein d'Oddyssey alors autant s'en faire de nouveaux ou partir de la firme, malgré qu'on ne partait que les pieds devant dans cette société. Elle attrapa une patisserie la goutant à pleine bouche avant de se retourner de nouveau vers l'interlocutrice. Abigail Turner ? Elle n'en avait jamais entendu parlé et la jeune fille n'avait pas l'air très loquace.

" Alors c'est quoi ton histoire, car Méré et moi on venait d'Umbrella comme ton chef, mais pour le coup je ne crois pas t'y avoir déjà vu ? Enfin je veux dire avec une beauté pareil je t'aurais reconnu au premier regard."

Visiblement June était d'humeur taquine, elle apporta à la jeune femme une patisserie a la pate d'amande a la main, elle ne savait rien de ses goûts mais voulait paraitre amicale. Après tout, il n'y avait personne d'autre dans ce bureau alors autant faire la conversation et surtout manger les douceurs qu'elle avait ramené après tout gâcher c'était une mauvaise idée et pas très cool pour les populations qui n'arrivait pas à se nourrir d'elle même. Quand on manque de nourriture, on mange sa famille et ses amis pour survivre, ou on meurt comme un lâche de pas avoir pu faire le bon choix. En ce qui la concernait, June ne pensait qu'à ses vacances prochaines sur une île, du soleil, des mojito et probablement des activités culturelles.

" T'es encore moins loquace que moi et c'est peu dire. Bon j'ai pas de bureau ici, j'avais l'habitude de venir discuter avec Mérédith quand j'avais des réunions a New York. Mais bon vu qu'elle a encore pris les jambes à son cou autant en profiter pour qu'on fasse connaissance. Et tu m'as l'air plus sympa que l'ancienne chef de la sécurité qui m'avait soutiré un restaurant pour avoir une discussion. Du coup, tu lis quoi ? "

June s'approchait prudemment le sourire aux lèvres, pour tenter de voir, elle savait qu'elle même n'appréciait guère qu'on lise par dessus de son épaule donc elle faisait attention de ne pas se prendre un coup de tête. Avec la situation d'hier elle savait que ça pouvait être soudain et faire mal, le pauvre cadavre n'avait probablement pas encore été retrouvé, encore une disparition mystérieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Turner
Best people are Crazy

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/05/2018

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US], Arabe
inventaire:
spécialisation: Infiltration

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite pour un nouveau départ [Pv. Abigail Turner]   Lun 4 Juin - 17:39

  • MEETING FOR A NEW START
    June EARHART
Abigail observait cette fille par dessus sa bande dessinée face à ce qu'elle lui disait, haussant un sourcil sur le moment, face au compliment sur sa beauté. C'était pas vraiment ce genre de choses qui pouvait lui donner une quelconque réaction, il faut bien avoué. Penchant la tête légèrement sur le côté, avant de tout simplement soupirer. La jeune femme a la chevelure brune reposera son regard sur son manga, tournant une page, puis une autre. Elle la trouvait bien curieuse pour le coup. Et s'était peu habituel qu'on vienne lui parler comme sa, juste par... une certaine envie ? Elle en avait aucune idée, il fallait bien avoué.

« Ho ? C'est presque mignon, des gars d'Umbrella qui se réunisse chez Oddyssey. USS ou UBCS ? J'étais dans l'USS, si sa peut te faire plaisir de savoir ça. »

Aby' ne comprenait jamais cette curiosité que les gens avaient afin de savoir d'ou on venait, ce qu'on pouvait bien faire. Quel genre de personne on était. Elle ne s'occupait pas de ce genre de choses, pour sa part, d'autant plus quand elle n'avait aucun intérêt à avoir ce genre d'informations. La jeune femme a la chevelure brune observera son interlocutrice s'approcher avec une confiserie, plissant le regard pour le coup, alors qu'elle le prit en main, en le regardant quelques secondes avant de mordre dedans pour en manger un morceau. D'un côté, elle allait pas refuser de la bouffe gratuite, et vu qu'elle avait manger avant elle, Aby' doutait que se soit empoisonné. Bah quoi ? Sait-on jamais, n'est-ce pas ?

Si ce rouquin de scientifique avait une dent contre elle, parce qu'elle torturait son cher mari à coup de taser, cela pouvait être le cas pour d'autres personnes aussi. Qui pouvait apprécié une demoiselle qui tasait tout ce qu'elle pouvait dès l'instant ou on s'approchait un peu trop ou qu'elle s'énervait. La jeune femme reportait son attention sur sa BD japonaise. C'est qu'elle lisait toujours ce genre de bande dessinée, qu'elle avait pas vraiment de mal à trouver. Du porno particulièrement morbide avec du sang un peu partout. Le truc bien chelou ou il fallait avoir un grain ou des fantasmes bien étrange pour lire ce genre de truc non ? C'est ce qui pouvait bien se dire sur Turner quand on se rendait compte de ces lectures. La brune plissa le regard en entendant June se déplacer, alors qu'elle sera un peu trop prêt à son goût quand elle regardera par dessus son épaule, il ne lui faudra pas longtemps pour sortir son taser-gun de son holster de cuisse pour le coller juste en dessous du menton de la mauve de cheveux, sans quitter sa BD du regard.

« Tu ne me dis même pas comment tu t'appelles et tu te permets d'approcher ? J'aime pas du tout qu'on vienne jouer la curiosité. J'ai rien à voir avec cette Meredith, ni cette ancienne chargée de la sécurité. Fais attention à tes fesses si tu veux pas finir avec une bonne dose d'électricité dans la tronche. Qu'est-ce que tu veux vraiment ? On vient pas ici, juste pour une « discussion ». Encore moins avec un parfait inconnu. »

L'Égyptienne l'observera ensuite du coin de l'oeil, fronçant les sourcils, se contentant de l'observer, bien qu'elle se disait que sur un humain normal, son taser-gun qui avait finit avec le niveau maximum pour faire ces petites « expériences » sur ce foutu Russe, pouvait faire très mal. Il faut dire qu'entre un infecté et un humain tout à fait normal, il y avait une grande différence. Et un humain ne pourrait tenir le coup face à une dose létale. Comme quoi, Aby' ne se préoccupait pas vraiment de la survie de ces congénères humain, voir pas du tout même.




« It's so Funny~ »
« Are you deranged like me? »

Are you insane like me ? Are you high enough without the Mary Jane like me ? Do you tear yourself apart to entertain like me ? Saying that you shouldn't waste your pretty face like me ?
Abigail parle en IndianRed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Earhart

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/06/2018

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Aucune

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite pour un nouveau départ [Pv. Abigail Turner]   Lun 4 Juin - 23:54

Une USS ? June ne l’avait jamais vu, enfin après c’était normal, ses interactions avec le reste du groupe était assez peu fréquente dû au fait qu’elle était soit en isolement à cette époque, soit en mission, enchainant missions sur missions pour éviter de casser le nez de tous ses collègues. C’était le bon temps ça, elle ne répondit pas tout de suite avant de, se faire braquer ? Elle était sérieuse de la menacer avec son pistolet à clous là ? June avait machinalement porté la main a sa cuisse, à cette distance et dans cette configuration elle lui aurait sectionné les tendons du grand biceps sans aucun problème avec une ou deux balles bien placées. Bon elle allait devoir parlementer pourquoi donc ? Ah oui, elle avait voulu être sympa et elle était tombé sur le folle de service, pas de chance. C’était bien sa veine tient, bon entre USS elles n’allaient pas s’écharper comme des chipies.

« Alors j’étais à l’USS aussi, et Pikachu je me suis présenté en entrant quand je me suis rendu compte que ma copine n’était pas là. » Elle déplaça du bout des doigts le canon de l’arme, doucement pour éviter à sa folle d’interlocutrice de tirer ne serait-ce que par mégarde, 50 000 volts ça peut tuer si on reste accroché trop longtemps. « Et ce n’est pas ma faute si j’ai acheté a mangé pour deux ventres à pattes et que l’autre grosse mangeuse d’italienne n’est pas là. Ce n’est quand même pas ma faute, donc ta faim ou je me goinfre toute seule ? » Elle retourna s’asseoir à l’autre bureau voyant un prénom qu’elle connaissait sur l’ancien bureau de la brunette. « Du coup, j’étais co leader de l’équipe Delta et je venais prendre des news et voir les nouvelles recrues, j’ai entendu dire que Wesker c’était entouré de deux pointures, tu dois être l’une d’entre elle et le propriétaire de ce bureau l’autre. »

Elle se souvenait bien ce soir là a Raccoon City, tellement contente de son coup qu’elle en avait bien rit avant de se rendre compte que le bourrin espagnol, comment s’appelait-il déjà ? Oh et puis merde tout le monde s’en fou. Sans compter la disparition de Jayden et la torture enduré suite à ça, avoir été considéré comme une traitresse l’avait considérablement marqué et surtout mis en rogne contre la firme au parapluie. « Tu m’as dit avoir été USS ? C’est pas avec toi que j’ai cassé le nez de ce couillon de Myers qui essayait de matter les gonzesses dans les douches ? » Elle la dévisageait pour essayer de se rappeler si son visage matchait avec ses souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Turner
Best people are Crazy

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/05/2018

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US], Arabe
inventaire:
spécialisation: Infiltration

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite pour un nouveau départ [Pv. Abigail Turner]   Mar 5 Juin - 17:44

  • MEETING FOR A NEW START
    June EARHART
Abigail fronça les sourcils... Ah oui... June quelque chose. Elle n'était pas le genre à faire vraiment attention quand elle était en train de lire, mais tout de même. Idiote, concentre toi. Un soupire s'échappera des lèvres de la jeune femme, alors qu'elle observera Earhart du coin de l'oeil, avant de tout simplement remettre son arme dans son holster, alors qu'elle reportera son regard sur sa BD. Elle pourrait faire un effort de communication quand même, non ? Au lieu de vouloir en foutre plein la tronche dès qu'elle se sentait frustré. Mais elle était comme ça, Turner, on ne pouvait pas vraiment la changer n'est-ce pas ? La jeune femme finira par tout simplement refermer son manga pour le poser sur la table, regardant vers le bureau du Russe face aux mots de la mauve de cheveux.

« Comme quoi les nouvelles vont vite. Effectivement, il y a moi et Alexei. Une teigne en puissance, et énervant. »

Non ? Sans blague ? En tout cas, on pouvait bien sentir de l'amertume dans la voix d'Abigail, qui grogna un peu en se rappelant ce qui s'était passé il y a quelques jours. Comme quoi sa avait été fort énervant et elle avait finit par le laisser, avec son rouquin, en rage. On ne parle même pas du fait qu'elle avait finit par passé ces nerfs sur une petite bande de cons qui avait eut le courage de venir l'emmerder ce jour là. Mais bon, s'était des choses qui arrivait, et elle finirait bien par avoir l'information qu'elle voulait. Non ? Qui sait ?

La jeune femme pencha la tête légèrement sur le côté, haussant un sourcil face à la question de cette fille. Il fallait qu'elle réfléchisse pour se rappeler de quelque chose, surtout qu'elle ne cherchait pas vraiment à enregistrer ce genre de choses, il y avait sûrement des trucs plus important. Tout du moins pour Abigail, qui fit mine de réfléchir. Avant de tout simplement retirer les pieds de la table devant elle pour se pencher sur les confiseries, attrapant un bonbon pour croquer dedans avant de l'observer, jusqu'à ce qu'elle observe du coin de l'oeil la mauve de cheveux.

« J'en sais trop rien, peut-être. J'ai tapé sur la gueule de pas mal de gens pour diverses raisons, dans ma vie, tu sais? »

Et aussi peut-être parce qu'il était rare de la voir prendre une douche avec des gens autour d'elle. Tout autant que de finir dans les vestiaires des filles. Certaines lui sortait par les yeux à parler de shopping, maquillage et qui était le plus beau des types de leur section. Des trucs de gonzesses que Turner s'occupait que très peut, voir même pas du tout. Un léger soupire s'échappera de ces lèvres, avant de regarder June, penchant la tête sur le côté en pointant son propre tatouage sur son visage, en dessous d'un de ces yeux.

« Mais je doute que se soit moi, sinon on se souviendrait d'un tel signe distinctif, non? »

Après tout, des signes distinctifs de ce genre était bien plus marquant, non ? D'autant plus qu'elle en avait un au bras, aussi, qu'on voyait pas toujours, vu qu'elle mettait pas mal de haut à manche longue. Mais des « marquage » de ce genre, avec Anubis et autre signes représentatif égyptienne. S'était pas vraiment commun ? Hmn ? Comme les cicatrices en quelques sortes. Bien qu'elle en avait quelques unes, cela ne gâchait pas son anatomie, et puis, elle doutait que trente milles personne avait les même tatouages qu'elle. S'était quelque chose de personnel, une décision qu'on ne prenait pas vraiment à la légère. La signification ne regardait que la personne.




« It's so Funny~ »
« Are you deranged like me? »

Are you insane like me ? Are you high enough without the Mary Jane like me ? Do you tear yourself apart to entertain like me ? Saying that you shouldn't waste your pretty face like me ?
Abigail parle en IndianRed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Earhart

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/06/2018

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Aucune

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite pour un nouveau départ [Pv. Abigail Turner]   Ven 8 Juin - 17:03

« C’est vrai qu’il est plutôt pas mal dans son style, je ne suis pas spécialement attiré par l’Egypte de mon côté, probablement mes origines texanes profondes mais j’en ai un plutôt sympa aussi. »

June joignit l’acte à la parole, elle commença à déboutonner son chemisier et le faire glisser sur ses bras se retournant pour montrer le phénix tribal déployant ses ailes sur ses omoplates la tête et la queue de l’animal sillonnant la colonne vertébrale de notre autre animal très peu pudique. Après tout pour June un sous-vêtement ou un maillot c’était la même chose et entre fille ce n’était pas bien grave, pas comme si Abigail allait se mettre à baver parce qu’elle avait vu un bout de lingerie, elle ne semblait pas le genre à aimer la lingerie sexy June l’imaginant avec des culottes en coton « parce qu’on est plus à l’aise dedans ». Après son demi striptease elle se rhabilla blêmissant à la mention du nom du voisin d’en face de la jeune égyptienne, reprenant de la contenance et des couleurs avant de se retourner.

« Alexeï ? Un autre USS ? On devrait monter un club de survivant à l’accident de Rockford Island, c’est impensable qu’on soit autant alors qu’au final l’attaque avait été spécialement orchestré pour éliminer la famille Ashford et sa garde d’élite d’un coup. »

Et puis cela ne pouvait pas être Mikhaïlovitch c’était tout bonnement impossible, enfin certes elle ne l’avait pas tué, mais enfermé à moitié assommé avec un couteau de combat dans la cuisse et l’autodestruction du QG d’Umbrella à peine 5 minutes plus tard, même en laissant la porte ouverte il aurait eu du mal à se trainer hors du complexe sans être soufflé par l’explosion de ce dernier. Enfin il était très peu probable que ce soit le même, June s’enquit de son nom de famille reprenant un ton aguicheur comme si elle pouvait se le faire, vu que le blond n’était pas son genre et que ses « femmes » faisant références à ses anciennes camarades disparues, étaient justement disparues.

« Et ça fait longtemps que je ne me suis rien mis sous la dent, promis je ne le casserait pas avec des délires chelou, rien de plus qu’un marathon presque soft sans strangulation ni suspension avec des pinces tétons. »

June éclata de rire à la mention de cette dernière pratique imaginant difficilement le plaisir qu’on pouvait ressentir à être suspendue par les tétons, étant elle-même assez sensible de la zone mais pas au point de vouloir tenter ce genre de chose complétement folle selon elle. Elle espérait ne pas avoir renfrogné la brunette avec cette dernière phrase, elle pourrait se croire insulté vu ses lectures alors que ce n’était pas l’intention de June.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Turner
Best people are Crazy

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/05/2018

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US], Arabe
inventaire:
spécialisation: Infiltration

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite pour un nouveau départ [Pv. Abigail Turner]   Ven 8 Juin - 23:05

  • MEETING FOR A NEW START
    June EARHART
Abigail observera le tatouage du coin de l'oeil, sans réellement réagir à première vue. Un phoenix, hein ? Elle sourit en coin, à peine légèrement. Encore une tatouer. Avec June... Sa en fera deux qu'elle voyait avec un tatouage, d'ailleurs, elle réfléchissant depuis quelques temps au prochain qu'elle pourrait se faire, vu le fait qu'elle était peu dépensière, elle pouvait se payer ce genre de truc sans trop de difficulté. Après tout, pas mal de gens savait que sa coûtait bonbon, surtout si on voulait un truc sympa, qui nous plaisait, qui pouvait réellement représenter quelque chose pour soit. D'autant plus chez quelqu'un de compétent dans le travail. Après tout, il fallait toujours éviter les incompétents. La jeune femme penchera la tête légèrement sur le côté, passant une main dans ces cheveux, avant de tout simplement fouiller dans une de ces poches pour en tirer un paquet de cigarette, afin de prendre une clope et de se l'allumer tranquillement.

On avait plus qu'à espérer qu'elle ne foute pas de cendres partout, que l'odeur de la clope finirait part dégager à la prochaine visite du Leader HCF. Après tout, elle était assise à sa place. Comme quoi, elle faisait vraiment ce qu'elle voulait dès qu'elle en avait l'occasion, hein ?

« Un Phoenix, hmn ? La créature mythique renaissant de ces cendres. Les symboles égyptiens disent beaucoup quand on s'y intéresse vraiment, pourtant. Et leur Dieux sont bien plus imposant que... les vôtres. »

Bien qu'elle n'était pas vraiment croyante, il faut dire que Aby' s'était toujours intéresser à ces Dieux égyptiens depuis toute petite, encore plus de pas mal de symbole qui pouvait être mystérieux pour le commun des mortels, tout en incompréhension quand on apprenait pas à en savoir plus. La brune soupira doucement, face au sujet « Alexei », avant de tout simplement rouler du regard face à ce qu'elle disait. Turner était loin d'être choquer, en vue de ce qu'elle lisait habituellement, il en fallait beaucoup pour qu'elle finisse par se renfrogner sur ce genre de choses. Penchant la tête en arrière, la brune soupira, soufflant en même temps un peu de fumée de cigarette, alors que son regard état fixer sur le plafond, blanc, sobre, sans réel intérêt en vérité.

« Je doute que tu puisses lui faire quoi que se soit. C'est lui qui risquerait de te cassé en deux si tu t'approches trop prêt de lui et je ne te parles même pas de son cher mari qui pourrait vraisemblablement t'injecter un petit virus. »

Johnson... Foutu rouquin. Scientifique assez frustrant pour Abigail, alors qu'elle connaissait son secret, elle ne put s'empêcher de sourire d'une façon bien étrange en se rappelant un peu de la tête qu'il pouvait bien faire et cette lueur dans le regard quand il avait comprit que l'égyptienne avait finit par rapidement comprendre quel était ce fameux secret. Oui, bon, elle se demandait encore comment Alexei avait put débarquer aussi rapidement. Mais elle aurait put finir à l’hôpital plutôt que d'être là à taper la discussion avec une inconnue. Franchement, qu'est-ce qu'elle fichait encore là ? On pouvait bien se poser la question pour le coup, Aby avait l'habitude d'esquiver les gens d'habitudes. Il faut croire qu'elle avait l'air d'enregistrer tout ce que cette ancienne de l'USS pouvait bien lui dire. Toute informations étaient bon à savoir, encore plus quand s'était utile. Là, elle voyait pas grand chose à dire, peut-être qu'au fil de la discussion sa allait changer, qui sait ?




« It's so Funny~ »
« Are you deranged like me? »

Are you insane like me ? Are you high enough without the Mary Jane like me ? Do you tear yourself apart to entertain like me ? Saying that you shouldn't waste your pretty face like me ?
Abigail parle en IndianRed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Earhart

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/06/2018

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Aucune

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite pour un nouveau départ [Pv. Abigail Turner]   Mar 12 Juin - 17:15

La conversation prenait un tout nouveau sens, alors comme ça, son collègue était marié avec un homme ? Intéressant, surtout que les lois sur le mariage homosexuel étaient très récent dans les mœurs, les Pays-Bas ayant ouvert le bal en 2001, suivit de prêt par la Belgique et cette année encore l’Espagne et le Canada avait légiféré sur le sujet des couples monogenrés. Mais là encore c’était un sujet que June connaissait forcément vu ses fréquentations mais qui ne l’intéressait guère, après tout qui voudrait d’une femme soldat prête à mourir pour son shoot d’adrénaline ? Mais la deuxième partie était très intéressante, un scientifique de la firme, donc ayant accès à nos petits jouets. Si elle pouvait seulement en voler quelques un, histoire de déclencher le chaos et d’anéantir la race humaine ce qu’elle mérite par-dessus tout… Il ne fallait pas trop rêver non plus aucune chance qu’un gratte papier ou une blouse blanche ne l’autorise à entrer, pour quelques raisons que ce soit dans les labo et encore moins en virologie. Pourtant il serait si simple de disséminer une souche virale dans une ventilation d’aéroport et de laisser la loi du plus fort faire son œuvre, qui de la race humaine ou des armes biologiques serait la plus forte ? Après tous les humains étaient devenus fainéant, léthargique et imbu d’eux-mêmes, une bonne guerre leur ferait le plus grand bien.

« Moi me faire infecter ? Jamais de la vie, pour quoi en plus une super vitesse ? Une super force ? J’avais une infectée dans mon équipe, c’est étrange je suis toujours là et pas elle. La nature est bien faîtes… Johnson… » June avait lu le nom d’Alexeï sur un des papiers du bureau. « Vu la consonance de son prénom on sait qui porte la culotte a la maison si c’est lui qui a changé de nom. » elle rit aux éclats. « Moi que ce soit mon mari ou ma femme, si cela arrive un jour, hors de questions que je change de nom, on portera les deux et tant pis si c’est moche. »

June était reparti manger une dernière douceur avant de jeter son regard sur la jeune panthère en face d’elle, avec plus de temps et l’assurance de ne pas être dérangé elle lui aurait bien fait son numéro de charme habituel pour obtenir des informations sur les virus et tout, mais c’était tout pour une première approche, elle allait finir par passer pour ce qu’elle était, une folle déjantée voulant la fin du monde. Mais son monde à elle était parti en fumée alors de quel droit les autres avaient le droit d’avoir le leur. Elle croqua un bout de gâteau tranquillement écoutant l’égyptienne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Turner
Best people are Crazy

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/05/2018

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US], Arabe
inventaire:
spécialisation: Infiltration

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite pour un nouveau départ [Pv. Abigail Turner]   Mer 13 Juin - 16:00

  • MEETING FOR A NEW START
    June EARHART
Abigail observera la mauve de cheveux du coin de l'oeil, avant de soupirer doucement. Elle ne voyait pas vraiment l'intérêt de parler du couple Johnson, de qui portait la culotte ou non. Ce genre de choses, elle n'y comprenait pas grand chose, voir rien du tout même.  Elle n'avait jamais vraiment porter d'intérêt à ce genre de chose, malgré une certaine curiosité que de comprendre ce que s'était. Forcément, elle n'en parlait jamais, pour quoi faire ? Et elle s'était déjà fait remballer par Collin, quand elle avait demander pourquoi autant d'intérêt pour le Russe. Un léger soupire s'échappera de nouveau de ces lèvres, alors qu'elle se penchera sur la table pour aller piquer une autre confiserie. Décidément, elle aimait bien le sucré, sa risquait de lui ramener des problèmes si on découvrait son petit faible pour ce genre de nourriture.

« Si ton « amie » est morte, et qu'elle était infectée, ca veut peut-être dire qu'elle n'était pas digne de faire partie de l'évolution humaine. Hmn? »

L'évolution humaine,hein ? Avec ce don donné par un putain de virus ? Mouais, elle avait des doutes sur ce genre de choses, mais cela ne l'empêchait pas pour autant de suivre certains avis. Disons que s'était intéressant ce qu'ils pouvaient se dire sur ce genre de conneries, sa l'amusait et l'aidait à passer le temps parfois. Après tout, ce n'était pas comme si Aby' avait un emploi du temps très charger ces derniers temps. Heureusement qu'on lui avait refiler une mission, ce n'était pas pour rien qu'elle était à New-York. Tiens donc, n'avait-elle pas dit qu'elle était juste là pour un rendez-vous ? Bon, s'était le cas aussi, mais à quoi sa servait de préciser qu'elle était là aussi pour le boulot, hein ?

« Peu importe qui porte la culotte dans le couple Johnson, je m'intéresse pas vraiment à ce qu'ils font et leur petit train-train quotidien. »

A part le cas Alexei qui pouvait être plutôt intéressant et excitant face au réaction qu'il avait à chaque fois qu'elle s'amusait à le taser, Abigail n'avait jamais vraiment porter un grand intérêt à Johnson pour autant. Elle ne faisait que s'amusée. On ne lui en voudra pas hein ? Même si sa pouvait être dangereux d'ailleurs. Mais que voulez-vous... Une fois qu'on avait un grain en moins, on ne mesurait pas vraiment le danger, hmn ? La jeune femme a la chevelure brune relèvera le regard vers June, haussant un sourcil, avant de s'enfoncer un peu plus sur sa chaise.

« Ho ? Mais c'est que tu penses à te mariée un jour? »

Quel malheur... Enfin, pour Abigail ce n'était pas un coup de chance que de se mariée, de devoir quoi que se soit à quelqu'un. La liberté était bien plus excitante. Le mariage était comme une prison,  ou un centre psychiatrique pour les fous. Peut importe quel genre de prison elle pouvait bien le comparer, pour la brune s'était pas loin d'être la même chose.




« It's so Funny~ »
« Are you deranged like me? »

Are you insane like me ? Are you high enough without the Mary Jane like me ? Do you tear yourself apart to entertain like me ? Saying that you shouldn't waste your pretty face like me ?
Abigail parle en IndianRed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite pour un nouveau départ [Pv. Abigail Turner]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre fortuite pour un nouveau départ [Pv. Abigail Turner]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil Exodus :: Compagnie Générale d'Oddyssey-
Sauter vers: