In all time, Exoduses always existed
Forum RPG déconseillé au moins de 16 ans, dut au fait qu'il contient des scènes qui pourraient choquer ou heurter la sensibilité des plus jeunes {violence-gore & sexuel}. Nous demandons un minimum de 15 lignes (narration) par message RP. Privilégiez les personnages du jeu vidéo, il en reste encore énormément de libres et sans eux la trame avancera plus lentement. N'hésitez pas à venir contacter le Staff (MP Forum et|ou Serveur Discord), on se fera un plaisir de répondre à vos questions, il existe aussi une F.A.Q à consulter à tout moment pour y poser également d'autres questions qui vous passeraient par la tête.
Chronologie de Resident EvilRèglement GénéralBottin des AvatarsOrganigrammeBestiaire des A.B.OsVirus DisponiblesNous lier?
Contexte
Récemment, les événements d'Harvardville en ont marqué plus d'un, l'aréoport était maintenant condamné pour nettoyage en profondeur du terrain. L'élimination de cette menace d'épidémie nouvelle était rassurante, mais à voir le temps que ça prenait, on se demande bien quelles sont les bonnes mesures de sécurité. Et puis, avec l'incrimination de WilPharma dans cette histoire, que penser d'eux? Les gens vaccinés sur place le sont-ils réellement?
Lire en entier?
Evénements
Aucun pour l'instant.
Resident Evil Exodus
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Dare You? || Feat Abigail TURNER

Aller en bas 
AuteurMessage
Jamie Scott
L I C K E R E T T E

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 06/05/2018

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Français
inventaire:
spécialisation: Virologie

MessageSujet: Dare You? || Feat Abigail TURNER   Lun 18 Juin - 23:51


dare you?
NOV. 2005 | feat. Abigail TURNER

Tout le long du chemin du retour depuis le New Jersey, soit environ presque deux heures de trajet qui semblèrent interminables à la jeune fille, cette dernière s'était montrée relativement nerveuse et tracassée. Un mauvais ressenti s'emparait d'elle et lui donnait une sale sensation dans le dos, comme des sueurs froides. Pourtant elle était dans une voiture, à l'abri, elle avait fait son job et n'en fit pas trop, elle avait même pris son sérum alors qu'est-ce qui n'allait pas?
Quelque chose chiffonnait la demoiselle au point qu'elle n'en paya même pas attention quand on lui parlait, ce qui agaça potentiellement le chauffeur qui finit par freiner d'un coup sec pour la secouer, la surprenant alors qu'elle dirigea ses yeux sur lui d'un air des plus affolé:

« Mademoiselle! Nous sommes presque arrivés, vous êtes sûre que vous allez bien? Vous avez l'air pâlotte.
- Ha... Tout va bien. »

On ne pouvait pas prendre un ton plus détaché quand il s'agissait de Jam'. Cette dernière était même presque en train de se dire que si c'était pour s'inquiéter de son état, cet homme aurait pu s'abstenir de lui faire une frayeur pareille, d'ailleurs en se retenant, la jeune fille avait causé quelques déchirures sur la banquette. Faudrait encore qu'elle rembourse mais c'était le risque de se balader ainsi n'est-ce pas? Grognant légèrement, la jeune fille se contenta par la suite de regarder le décor défiler rapidement au travers de la fenêtre de la voiture, regardant le monde depuis cette fenêtre la masquant à ce dernier.
Rapidement, ils arrivèrent vers la maison et la demoiselle fit freiner brutalement la voiture. Quelque chose n'allait pas. La porte d'entrée était ouverte et Kwon ne ferait jamais cette erreur que de l'oublier. Surtout que sa voiture était encore là, il ne serait pas sorti sans fermer à clé et vérifier par deux fois qu'aucune fenêtre n'était ouverte au rez de chaussée. Grognant doucement, la brunette tapota l'épaule du chauffeur pour lui indiquer de repartir, pendant qu'elle sortit rapidement en griffant la portière, fonçant dans la maison en poussant doucement la porte sans la faire grincer, vu que le buffet était renversé, quelque chose se passait bel et bien et de son ouïe très puissante, la jeune maman entendit rapidement les deux enfants pleurer à l'étage. Au moins ses enfants étaient là...

Un brin soulagée, restait à voir la situation de Kwon. Enjambant sans se faire entendre, le premier réflexe de la jeune fille fut d'aller vérifier le salon, rien, si ce n'était des signes de bagarres, un verre brisé et la table de salon fracassée, sans doute que quelqu'un était tombé brutalement dessus. Entendant des murmures, elle se rapprocha de la provenance qui fut la cuisine.
Sans se faire remarquer de prime abord, Jam' écoutait attentivement pour comprendre que c'était une voix féminine qui lui fit grincer des dents, avant de passer un peu la tête par l'arche liant la cuisine au salon et là, elle vit. Elle vit une brune ayant réussi à attacher son mari à une chaise, solidement. En vue des marques sur la peau de l'asiatique, la binoclarde en conclut rapidement qu'il avait été électrocuté. Un taser? Elle l'avait en main et faisait joujou à le faire grésiller d'ailleurs. Plissant les yeux alors que l'inconnue à la peau halée leva le bras en appuyant sur le bouton d'activation de son taser, la brunette ne put que foncer dans le tas et mettre ses pattes de part et d'autre des épaules de l'inconnue au bataillon pour lui remettre les membres le long du corps.

« Ce beau brun, c'est l'mien. »

Grognant ensuite au visage de la femme, Jam' l'envoya valdinguer contre un mur quitte à ce que cette dernière arrache la tringle des rideaux semi-opaques de la grande fenêtre donnant une vue sur le jardin. Heureusement, la binoclarde n'avait pas envoyé sa "victime" contre la vitre, évitant ainsi de la briser. La tringle, elle en reparlerait plus tard avec le brun, ainsi que les frais du mobilier sans doute esquinté dans une précédente bagarre. D'un coup de griffe derrière la chaise, au niveau des poignets de Kwon, la jeune maman coupa les cordes le retenant en otage pour le laisser s'en remettre, faisant un mouvement de postérieur pour donner de l'élan à sa queue qui balança quelques piques vers l'intruse qui tentait de récupérer son taser, manquant de peu de lui faire un trou en pleine paume.
Voilà quelqu'un qui était mal tombé et qui confirmait le ressenti de Jamie: être loin de la maison était mauvais pour la protection de son foyer. De plus que là, elle se doutait que les petits seraient en danger si elle les atteignait, il fallait donc éviter que cette étrangère ne monte, Jam' se tourna vers son mari qui se massait les poignets en grommelant, menaçant de démolir la fille qui l'avait mis dans cet état mais une patte griffue de sa compagne l'arrêta, cette dernière allant contre lui dans une étreinte brève afin d'obtenir juste assez de son attention pour voler un baiser furtif et lui donner quelques instructions:

« J'm'en occupe, va voir les p'tits~ »

Toujours sur un ton aussi léger de la part de la brunette, la voilà qui se retrouvait en face à face avec quelqu'un qui semblait presque prendre du plaisir à se mesurer à elle. Tandis que de son côté, Jam' n'était pas très à l'aise à l'idée de se battre dans sa propre maison bien que c'était du coup un terrain on ne pouvait plus connu pour elle. Grognant à l'attention de l'intruse, sa queue s'agita nerveusement en prouvant une certaine colère retenue de la part de la binoclarde qui plissa ses yeux sombres tout en toisant l'autre folle vu son sourire de dingue.
Qu'est-ce qu'elle avait encore réussi à dénicher là hein?

« T'es qui et qu'est-ce que tu veux? »

D'une voix cassante, la Lickerette exigeait des explications, regardant du coin des yeux que Kwon était bien en train de monter auprès des petits, préférant qu'il s'occupe des jumeaux vu comment il pourrait dégénérer et gâcher ses beaux efforts en plus de risquer son coeur avec ce maudit taser. Elle encaisserait mieux. Tapant de sa queue à pointes sur le sol, l'infectée commençait à se dire que ce n'était réellement pas sa journée.

Voilà qu'une connasse de premier ordre foutait le bordel dans sa maison et frappait son homme, le parfait combo pour l'irriter au plus haut point...


「the • GirlY • monster」
« They look like monsters to you? »

nature will always come to make you pay back when you try to tame her, it's the same thing for wild people you can't have all for yourself.

LIENS RELATIONS || RPs
DEMANDES RPs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://HopelessProd.tumblr.com
Abigail Turner
Best people are Crazy

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 07/05/2018

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US], Arabe
inventaire:
spécialisation: Infiltration

MessageSujet: Re: Dare You? || Feat Abigail TURNER   Mar 19 Juin - 14:33

  • DARE YOU?
    Jamie SCOTT
Õ qu'il faisait froid en cette saison... Pourtant Abigail avait reçu pour mission de récupérer un marmot. Un gamin. Un bébé. Pour elle ce ne serait qu'un colit qui braillait trop souvent. Elle n'était pas vraiment la personne la plus adéquate pour ce genre de mission, il faut dire qu'elle et les enfants... Sa faisait bien deux, comme on dit... Mais quand il s'agissait des ordres. Que voulez-vous, Aby' n'avait pas vraiment le choix et cela la ferait bouger un peu du Canada. S'était à ce demander ce qu'une femme qui détestait le froid foutait dans un pays pareil, mais bon...

Enfin, pour l'heure, la jeune femme pouvait dire que son idée de débarquer en rentrant part la porte d'entrée avait plutôt bien fonctionner. Prétextant donc une pseudo vendeuse, avant une boite en carton, au contenu vide bien sur, elle avait pas hésiter de s'attaquer au grand homme musclé pour le déstabiliser. Forcément que s'en suivra une bagarre, avant qu'un coup de taser bien placer finisse par achever le beau brun. Pauvre garçon. La jeune femme aura juste à le traîner vers une chaise pour le forcer à s'y asseoir et bordel qu'il pesait son poids celui-là...  Avant de finir par l'attacher tranquillement, alors qu'elle lui gifla la joue pour le réveiller. Kwon finira part se réveiller en grognant, insultant Abigail de tout les noms qui existait dans son vocabulaire... Face à ce genre de choses, la brune roula tout simplement du regard.

« Ne soit pas si mauvais, voyons~. S'était amusant tu trouves pas? »

Bien entendu que cela ne plaisait en aucun cas à l'asiatique qui se remettra à grogner et à aboyer des insultes à son encontre jusqu'à ce qu'il finisse par se prendre un nouveau coup de taser, face à une égyptienne qui se retrouvait bien plus amusée de la situation qu'autre chose. Et après, Johnson se permettait de lui envoyé un message quelques temps plus tôt pour lui dire que sa mission ferait mieux d'être un échec hein ? Tch. Pour l'instant sa avait l'air plutôt facile pour le coup. Bien trop facile à son goût, il fallait bien l'avoué. Il y avait anguille sous roche... non ?

« Je comprend mieux pourquoi ta dulcinée ait finit par te faire des enfants, beau brun~ C'est que c'est un beau morceau qu'on a là, haha~ »

La jeune femme a la chevelure brune ne put s'empêcher de rire face à la tête que faisait Kwon, il avait tellement l'air d'être en colère... S'en serait presque mignon si Aby' était le genre à se préoccuper des autres. Et vu son boulot, c'est qu'elle s'en fichait pas mal pour le coup n'est-ce pas ? La brune sourit doucement, bien qu'elle voulu s'amuser encore un peu avant de ramener le machin gueulard sur pattes – le gamin quoi-, et de tendre le bras pour se préparer à tirer une nouvelle fois de son taser sur ce pauvre coréen. Pas de chance pour elle visiblement, qui finissait par se faire sauter dessus par un truc... une infectée ! Ho p'tin... Dites... maman était pas censée rentrer plus tard... ? D'une certaine façon s'était comme sa qu'on lui avait vendu la mission. Crispant la mâchoire, la brune finira par finir éjecté contre la grande baie vitré, se rattrapant au rideau, et tirant sans réellement le vouloir, dessus, qui le fera tomber.

Abigail crispa la mâchoire pour le coup, alors qu'elle se mettra à grogner, fronçant les sourcils en relevant le regard vers l'infectée, l'observant en faisant bien attention à ces faits et gestes, alors qu'elle tentera de récupérer son taser malgré tout, mais finira par être stopper dans son élan part une putain de piquant qui se planta juste devant son « arme », ayant donc retirer sa main juste à temps... Alors là... S'était pas vraiment prévu au programme. La brune grogna un peu pour le coup, alors que Kwon avait finit par s'éclipser malgré qu'elle voyait bien dans son regard que ce type voulait juste la buter. Rha les mecs. Si rancunier. Turner se relèvera doucement, avant de sourire de façon bien différente de toute personne normal. Encore plus quand l'infectée vient à demander qui elle était et ce qu'elle foutait là.

« moi... ? Je viens juste récupérer le gamin aux yeux bleus. T'en a deux, tu peux bien en filer un, il a l'air si spécial d'après mes employeurs~ »

Bien entendu, Abigail jouait encore de la provocation, parce que s'était sa façon de faire aussi, autant pour analyser les réactions que pour voir si cette mère de famille finirait par s'attaquer délibérément à elle. Il faut dire, que l'instinct maternel, était un grand mystère pour elle, et pas juste parce qu'elle n'avait pas de gamins, mais bien parce qu'elle n'avait jamais connu quelqu'un qui serait prêt à tué pour elle. Que de mystère dans le monde des humains, hmn ?




« It's so Funny~ »
« Are you deranged like me? »

Are you insane like me ? Are you high enough without the Mary Jane like me ? Do you tear yourself apart to entertain like me ? Saying that you shouldn't waste your pretty face like me ?
Abigail parle en IndianRed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamie Scott
L I C K E R E T T E

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 06/05/2018

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Français
inventaire:
spécialisation: Virologie

MessageSujet: Re: Dare You? || Feat Abigail TURNER   Mar 19 Juin - 15:05


dare you?
NOV. 2005 | feat. Abigail TURNER

Restant relativement sur ses gardes face à cette femme qui ne semblait pas vraiment la craindre, l'infectée se contenta de se mettre en posture pour se défendre, prête à bondir au moindre mouvement, le moindre coup fourré de cette fille en face d'elle et elle contrerait comme elle le pouvait. C'était sa maison et personne n'avait le droit de lui chercher des crosses. Elle plaignait le pauvre fou qui osait. Enfin, ici c'était sans doute une pauvre folle. Grognant à la réponse de son interlocutrice, la brunette se rendit compte que c'était de Nathan dont elle parlait... Spécialement Nathan?
Après avoir entendu par Cameron qu'Alexei avait cherché à s'approcher de la maison, une théorie folle lui vint en tête mais s'il était infecté il aurait fait le job lui-même, ce n'était sans doute pas le Russe qui aurait d'ailleurs dit de faire du mal à Kwon, si? Un peu perturbée malgré elle, Jam' se contenta de jauger du regard son adversaire, se déplaçant à peine pour se faire comprendre et gardant un regard de chien de faïence envers l'inconnue. Toujours sans identité, elle n'était donc "rien" pour la jeune maman qui entendait Kwon se déplacer en haut, fort heureusement il s'était écarté.

« Tch... »

Pestant alors qu'elle vit la brune esquisser un mouvement, ni une ni deux mais Jamie bondit en sa direction pour lui atterrir dessus et lui déchiqueter les vêtements en l'agrippant, avant de faire un rouler-bouler avec elle et de l'envoyer valdinguer de ses pieds dans le lustre qui se fracassa par terre après avoir été agrippé par la brune inconnue dans sa chute dans un espoir de se rattraper. Fort heureusement pour la Lickerette, voilà qu'elle se retrouvait en bonne position, il lui suffisait juste d'empêcher cette tarée d'atteindre les escaliers et les petits n'auraient pas à voir ça. Tant mieux.
Crispant la mâchoire et montrant ses dents pointues, l'autre n'arborait cependant pas un trait de peur sur son visage... Mais en plissant les yeux, la binoclarde put constater qu'elle regarder de plus en plus vers le taser par terre. Et bien, c'était qu'elle était sans doute désespérée mais en tendant l'oreille, Jam' constatait aussi la présence d'un couteau, le bruit significatif d'une lame en étui lui parvenait tandis qu'elle grogna en s'approchant d'un pas. Ce ne serait pas joli-joli quand elle en aurait fini avec cette pauvre diablesse qui se retrouvait au mauvais endroit au très mauvais moment fallait dire, c'était pas la journée pour emmerder la jeune mère qui se retrouvait à devoir protéger sa maison en prime.

Si elle avait su, elle aurait demandé à Leon de la raccompagner jusqu'à la maison. Car actuellement, elle était seule face à une personne qui semblait accoutumée aux A.B.Os pour ne pas être surprise ou en train de tressaillir de frousse. Et vu sa manière de bouger de façon coordonnée, cette brune ténébreuse avait un entraînement même minime. Tandis que Jamie était plutôt amatrice avec son self défense appris par Kwon sur le vif du sujet quand elle en avait exprimé le besoin.
L'infectée aperçut le geste de l'inconnue à la peau hâlée et se retrouva à tenter de foncer dessus, mais voilà qu'elle sentit une terrible décharge sur sa poitrine. Trop tard, l'autre avait repris son taser et était en train d'augmenter le voltage... Encore... Et encore... Et ce sourire de dingue que pouvait discerner Jam' sur son visage était en train de l'énerver, sentant son corps et ses muscles se crisper sous l'électricité et le fait qu'elle enfonçait le couteau dans la plaie avec cette augmentation de dosage, dominant donc l'infectée.

Cependant ce type de taser pistolet avait une faiblesse, la distance. Grognant en se redressant pour adresser un regard meurtrier avant de se saisir d'une patte sur les fils du taser pour les tendre d'un coup et que de l'autre, elle les coupa d'un coup de griffe. Les fils revenant vers l'arme, ça força l'autre brune à lâcher son arme sous peine de s'électrocuter momentanément elle-même. Un sourire narquois naquit sur les lèvres de la binoclarde alors qu'elle se redressa, s'aidant d'un meuble cependant. Son souffle avait été coupé à force de chercher à se décrisper et à fournir un effort certain pour se sortir de là, surtout que sa poitrine marquait d'une jolie brûlure que Kwon ne manquera pas de remarquer quand ils se recroiseront, tandis que la brunette se contenta de griffer l'armoire en se remettant en face de son adversaire d'un air de défi:

« C'est tout? Haha~ »

Voyant que l'autre gardait une distance de sécurité avec elle, Jam' profita pour bondir, tandis que l'autre se jeta par terre. Tant mieux, ça faisait l'affaire de la Lickerette qui se mit à lui marcher dessus avant de tout simplement appuyer de ses orteils sur le dos de la jeune femme l'opposant, assez que pour que la griffe la plus longue ne lui lacère les vêtements et la chair, provoquant une crispation. Elle se retenait de crier?
C'était sans doute une dure à cuir, il paraîtrait. La binoclarde se contenta de tirer sur la longueur avant de passer un bras sous la gorge de la jeune femme pour lui murmurer d'un ton meurtrier et glacial, la redressant en gardant un pied dans son dos, pour lui faire bien mal à la colonne:

« Boom, baby »

Après, elle relâcha d'un coup pour que l'autre aille se péter le front contre le parquet, se redressant et se frottant le pied sur le sol, ainsi que les mains entre elle, faisant un petit bruit de griffes.

« Oh et c'était que pour avoir touché Kwony, ça. »

Qu'elle s'estime heureuse de ne pas avoir même réussi à atteindre la chambre des enfants sinon elle aurait vécu bien pire. Pour qui elle bossait bordel? Cela turlupinait l'infectée qui se mit à pianoter contre le mur, appuyée tout contre en observant le spectacle de l'autre en train de se retourner pour la regarder.

Le sourire sur les lèvres de Jamie s'agrandit. Bien sûr qu'elle n'avait même pas encore tout donné.


「the • GirlY • monster」
« They look like monsters to you? »

nature will always come to make you pay back when you try to tame her, it's the same thing for wild people you can't have all for yourself.

LIENS RELATIONS || RPs
DEMANDES RPs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://HopelessProd.tumblr.com
Abigail Turner
Best people are Crazy

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 07/05/2018

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US], Arabe
inventaire:
spécialisation: Infiltration

MessageSujet: Re: Dare You? || Feat Abigail TURNER   Jeu 21 Juin - 19:18

  • DARE YOU?
    Jamie SCOTT
Abigail avait l'air de galéré, il n'y avait aucun doute la dessus. Il faut dire que face à un infecté, un humain normal ne pouvait pas vraiment faire le poids, cela va s'en dire. Ce n'était pas vraiment étonnant d'un côté, cela ne surprenait pas vraiment Turner. Mais il fallait dire que de base, cette tigresse était pas censé être là. La jeune femme grogna pour le coup, alors qu'elle tenta malgré tout quelque chose, après avoir put récupérer son taser, bien que la Lickerette avait finit par le lui « briser », enfin elle avait finit par couper les fil qui l'empêchait de carrément pouvoir électrocuté sa cible. Crispant la mâchoire, la jeune brune n'avait plus que son couteau pour pouvoir se défendre. Retour aux sources d'une certaine façon, vu que sa avait été la base de son entraînement chez Umbrella Corporation à l'époque ou ils étaient encore fleurissante.

Comme quoi, au final, tout avait une fin n'est-ce pas ? Enfin, l'égyptienne avait beau faire ce qu'elle pouvait, rien à faire, qu'elle s'élancera sur le sol quand la Lickerette finira par bondir, finissant carrément par lui marcher dessus, alors qu'elle sentira ces vêtements se déchirer et les griffes de cette gonzesse lui lacérer le dos. Et comme ce n'était pas de petites griffes... Abigail le sentait clairement passé, pourtant, elle avait l'air de se retenir de crier, malgré la vive douleur qu'elle pouvait ressentir, sans parler de la pression que Jamie appliquait sur son dos en la tenant par un bras autour de son cou. Turner crispa la mâchoire, avant de finir par tout simplement frapper le sol de sa tête qu'elle finira par être lâcher. La jeune femme relèvera le visage, serrant les dents en passant une main sur son front, malgré qu'elle sentait le sang couler dans son dos.

S'était pas vraiment une situation qui lui plaisait grandement, encore moins quand on ne connaissait pas grand chose au virus, enfin tout du moins, elle ne savait pas comment cette fille pouvait réellement contaminé quelqu'un en vu de son infection. L'Égyptienne serra les poings sur le sol, alors qu'elle finira par se redresser, avant de se retourner pour faire face à la brune, plissant le regard avant d'entendre un : « MAMAAAAAAAN !!! », venant de l'étage. Sûrement un des gamins, et en plus de cela, sa permettait à Abigail de repérer approximativement ou ils se trouvaient. Comme quoi les gosses... Sa ne faisait que brailler n'est-ce pas ? S'état bien connu que ce n'était pas vraiment le truc de Abigail... les mioches... S'était à ce demander pourquoi s'était elle qu'on envoyait sur ce genre de mission pourtant.

Les pupilles de la brune passera de Jamie aux escaliers qui lui permettait de monter à l'étage, alors qu'elle calculait déjà la trajectoire. Sachant parfaitement que cela serait pas forcément facile  avec un pot de colle pareil au cul. Déjà qu'elle ne lui lâchait pas la grappe, ce ne serait pas forcément facile de lui échapper en espérant pouvoir accomplir sa mission. Crispant la mâchoire, la jeune femme finira par doucement se relever, fronçant les sourcils en toisant la Lickerette du regard, avant de finir par attraper le rebord d'une chaise pour la tenir fermement entre ces doigts et la lancer en direction de la mutante pour tout simplement s'élancer en direction des escaliers, crispant la mâchoire, malgré la douleur dans son dos qui la tiraillait, il semblerait bien qu'elle restait quelqu'un de particulièrement combative en vu de sa situation.

A peine montait-elle les marches quatre à quatre, elle sentira quelque chose lui agripper la cheville, fronçant les sourcils, la jeune femme pivotera sur le côté légèrement que pour envoyé son pied dans la figure de l'autre brune, histoire de la déséquilibrer, alors qu'elle finira le coup par terre pour dégringoler quelques marches. Bordel cette fille... Abigail commençait à en avoir marre, et le rebord des escaliers sur le dos, déjà mal en point ne faisait pas plaisir, alors qu'elle grimaça légèrement. Si elle ne faisait pas vraiment attention à  ce qui arrivait à ces fringues, autant dire qu'ils commençaient à changer de couleur un peu plus, la plaît n'avait pas vraiment l'air petite et elle ferait mieux de finir à l’hôpital plutôt que de rester là, à vouloir accomplir une mission qui sera sûrement un échec en vue de la tournure de la situation. Pourtant, elle ne voulait pas s'y résoudre, grognant pour le coup, elle posera les yeux sur la Lickerette pour se laisser descendre et lui bondir dessus pour lui donner un coup de poing dans la figure, même si cette gonzesse était infecté, est-ce que sa voulait vraiment dire qu'elle était si douer que ça ? Elle a pas l'air d'avoir eut un entraînement si particulier. Hmn ?

Peut importe, ce n'était pas vraiment le moment de penser à sa, alors que Abigail profitera de l'avoir occuper, pour récupérer son couteau et le tenir fermement entre ces doigts pour aller lui entailler la peau, avant d'enfoncer la lame dans sa cuisse, après avoir éviter un vilain coup de patte en se mettant à croupie... Décidément ces pattes là s'était pas ce qu'elle préférait...




« It's so Funny~ »
« Are you deranged like me? »

Are you insane like me ? Are you high enough without the Mary Jane like me ? Do you tear yourself apart to entertain like me ? Saying that you shouldn't waste your pretty face like me ?
Abigail parle en IndianRed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamie Scott
L I C K E R E T T E

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 06/05/2018

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Français
inventaire:
spécialisation: Virologie

MessageSujet: Re: Dare You? || Feat Abigail TURNER   Jeu 21 Juin - 19:56


dare you?
NOV. 2005 | feat. Abigail TURNER

Le cri d'alerte de Nathan avait effectivement attiré l'attention mais pas uniquement de la personne visée, ce qui n'était pas à l'avantage de Jam' qui comprit que l'autre brune avait également pris en compte le fait que les enfants étaient à l'étage. Jetant tout d'abord une chaise que Jam' brisa de ses pattes pour parer la diversion, elle grimpa également les escaliers pour agripper l'autre par la cheville et se retrouver frappée au visage, dégringolant un peu sur le dos pour finalement retrouver l'intruse en train de s'amuser à lui trancher la peau et les chairs. Le hic? L'infectée guérissait très rapidement, le cri de son enfant avait énervé un peu plus la mère qui se contentait de réagir d'instinct pour chasser l'intruse de la maison, au point d'en grogner tel un animal l'aurait fait.
Grimaçant sous la douleur de la lame, la brune agressive avait oublié quelque chose chez l'infectée... Elle avait cinq membres et non quatre, sa queue en pique giflant l'Égyptienne pour l'écarter tandis qu'elle s'arrachait la lame de la cuisse pour retourner à la charge de plus belle. La binoclarde -qui en avait perdu ses lunettes dans la lutte- se retrouva à se bagarrer tel un fauve avant de briser la rampe d'escalier pour faire tomber l'autre, restant campée sur ses positions et observer le fait qu'elle se relevait difficilement.

L'idée était de base que les enfants n'aient aucunement à assister à ce genre de scènes, même s'ils entendaient c'était atténué par les murs et la porte. Puis leur père était près d'eux. Cependant, c'était plus fort que la brunette, cette dernière ouvrit la porte pour aller voir les enfants et le père qui était assis dans un coin, grimaçant en se tenant les côtes. Sans doute avait-elle fait très fort, cette brute.
Observant ses bébés, elle s'approcha avec prudence, évitant de mettre de son sang partout, cependant ses petits semblaient un peu affolés, étrangement.

« Maman? MAMAN! »

Nathan se mit à pleurer en pointant du doigt, Jam' ne se retourna même pas, fixée sur son enfant en ayant juste eu le temps de tendre le bras pour voir une lame traverser la paume de sa patte griffue, se tournant alors vers l'autre qui pesta d'avoir raté son coup. Sans doute visait-elle la tête? Comme pour n'importe quelle autre A.B.O fallait dire, mais Jam' n'était pas n'importe qui et n'avait même pas peur des armes. C'était dangereux pour les deux, alors qu'elle se retourna d'un coup pour asséner une claque monumentale à l'intruse qui valsa près du coffre à jouets des enfants, retirant la lame en la jetant par la porte, l'entendant passer la rampe pour tomber au rez-de-chaussée, la Lickerette s'approchait de son adversaire qui se transformait tout doucement en une proie.
C'était une très mauvaise idée d'avoir persisté jusqu'à la chambre de ses enfants, Jam' était consciente que c'était son erreur de l'avoir menée à eux, mais l'autre aurait du profiter pour fuir plutôt que de tenter d'achever sa mission avec brio. Un sourire en coin étira les lèvres de la brunette tandis que cette dernière alla se saisir de l'intruse pour la traîner hors de la chambre par un pied, la traînant par terre avec nonchalance, les deux femmes redescendirent alors que les petits appelaient leur mère:

« M'-snif-man...?
- MAMAN! »

La jeune maman protégeait sa progéniture telle une bête sauvage l'aurait fait, avec violence et détermination. Passant ses griffes le long du mur en ayant lâché l'autre dans les escaliers puisqu'elle se débattait aux dernières marches, elle montrait à quel point ses armes étaient aiguisées naturellement. Marchant lentement vers celle au teint hâlé, la demoiselle montra ses dents pointues d'une manière significative qui ne pourrait tromper personne.
Loin de perdre le contrôle, Jam' se contentait seulement d'exhiber ce que le virus lui prodiguait comme armes pour se défendre dans son milieu: sa maison. Son antre, son refuge. Et bien tout ça avait été violé dès que l'étrangère était arrivée sur les lieux. Et le fait qu'elle s'approche à ce point des enfants, ça prouvait une chose: l'adversaire était totalement inconsciente du danger dans lequel elle se fourrait en s'en prenant précisément aux enfants d'une mutante dans le genre de Jamie. Car là, c'était un bon motif pour la rendre en petits morceaux à son employeur non?

Fouettant l'air de sa queue piquante, la brunette plissa les yeux en voyant l'autre reculer. Une prise de conscience soudaine? Non, pas du tout, juste qu'elle évitait d'être au plus prêt d'une source de dégâts potentiels. Puis son dos devait sans doute la tirailler mais apparemment pas assez que pour la faire fuir hors de la demeure familiale de la famille Ji Yong.
Sa Famille.

« J'crois qu'on t'appelle dehors, chérie. »

Ces mots écorchant sa gorge même si ce fut empli d'ironie, Jam' se contenta de bondir à nouveau pour que l'autre se déplace vers le seuil, même si lorsqu'une fois à ce dernier il s'en fallut de peu pour que la mère manque sa cible passée entre ses jambes. Sa queue la rattrapant de justesse pour la ramener vers l'extérieur, l'infectée en avait profiter pour serrer sa prise et ainsi lui mettre une pique dans la jambe pour lui faire un peu plus mal et espérer qu'elle se retrouve moins vivace.

« Dehors~ »

D'une voix chantonnante, ce fut ainsi que Jamie se fit comprendre, restant dans l'encadrement de porte en se mettant accoudée dans ce dernier en croisant ses bras sous sa poitrine, sa queue bougeant nerveusement le long de ses jambes malgré le déhanché détendu qu'elle affichait.
Au fond, elle se retenait de l'égorger. Avec ou sans entraînement, l'instinct maternel lui avait fait découvrir une force incommensurable qu'elle tirait elle-même d'où elle ne savait guère.


「the • GirlY • monster」
« They look like monsters to you? »

nature will always come to make you pay back when you try to tame her, it's the same thing for wild people you can't have all for yourself.

LIENS RELATIONS || RPs
DEMANDES RPs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://HopelessProd.tumblr.com
Abigail Turner
Best people are Crazy

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 07/05/2018

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US], Arabe
inventaire:
spécialisation: Infiltration

MessageSujet: Re: Dare You? || Feat Abigail TURNER   Jeu 21 Juin - 20:33

  • DARE YOU?
    Jamie SCOTT
Abigail trouvait sa idiot que de montrer ou était les gosses, d'ailleurs, elle avait tenter d'aller vers eux malgré tout, mais cette Lickerette était bien plus forte qu'elle ne le croyait. Comme quoi, elle n'avait aucun moyen de se battre contre un infecté, et elle sera bien vite mit dehors de la chambre des gamins, avec un Kwon mal en point malgré tout. Elle n'y était pas aller de main morte avec lui, d'un côté ce n'était pas le but d'être douce avec « l'ennemie ». Autant que la brune pouvait être dans un sale état, il fallait bien l'avoué. Abigail fut très rapidement traîner sur le sol, alors qu'elle tentait de s'accrocher à ce qu'elle pouvait, ces doigts se crispant sur le sol, alors qu'elle se mettra à grogner. Avant de dévaler les escaliers de nouveau. Malgré qu'elle tentait de se défendre tant bien que mal, il était certains qu'elle avait juste l'impression d'être une fourmi face à cette femme.

Et ce n'était pas peut dire qu'elle sentait l'échec arriver à plein nez, qui se confirmera encore plus quand elle avait tenter de retourner à l'intérieur et que cela se résultait uniquement part une douleur vive dans la jambe dut à une des pics venant de la queue de la Lickerette et de finir pousser dehors de force. Abigail serra les dents en se relevant, bien que difficilement, regardant vers sa jambe, alors qu'elle toisa du regard la mutante, avant de retirer le piquant, malgré tout, de sa jambe pour la balancer en direction de Jamie, qui vint à se planter dans le bois de l'encadrement de la porte, avant de tout simplement se retourner et de se mettre à partir en boitillant. Forcément, elle allait avoir du mal pendant un moment.

La jeune femme ne voyait pas vraiment quoi faire de plus, cette fille était bien plus fort qu'elle et ce tout simplement parce qu'elle était infectée. Ces putains de mutants devaient bien ça à un putain de virus, cela ne voulait pas dire que sa faisait d'eux des personnes réellement unique dans le monde. En tout cas, Aby' avait cet amertume bien présente pour le coup, et elle serait prêt à mordre le premier petit con qui passera à venir la faire chier. Comme quoi, elle allait être d'une humeur pendant un moment après ça. Et il y aura sûrement pas grand chose à faire de plus pour qu'elle soit... un peu plus de meilleur que ça. Il faudra bien qu'elle trouve quelque chose pour se défouler. Mais avant ça, il faudrait qu'elle aille se faire soigner et avec ce qu'elle vient de faire, autant dire qu'elle devra passer plus discrètement afin d'éviter les problèmes. Alors forcément, elle retournera d'ou elle venait, pour espérer rentrer chez elle au plus vite.




« It's so Funny~ »
« Are you deranged like me? »

Are you insane like me ? Are you high enough without the Mary Jane like me ? Do you tear yourself apart to entertain like me ? Saying that you shouldn't waste your pretty face like me ?
Abigail parle en IndianRed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dare You? || Feat Abigail TURNER   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dare You? || Feat Abigail TURNER
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Gorgone • Phantom Mesa • feat. Sophie Turner [LIBRE]
» Ike Turner est mort !
» Alex Turner
» William Turner, le Forgeron [Need a second validation]
» Galerie dédiée au corps d'Alex Turner et aux dessins d'un strangulot ( mais surtout sur le corps d'Alex :D)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil Exodus :: Maison de Kwon JI YONG-
Sauter vers: