Contexte
Le monde n'était plus celui que l'on aurait pu reconnaître. Des paysages désolés, des constructions humaines à l'abandon et des usines délaissées, des quartiers vides et un manque de vie dans ces larges étendues où les voitures ne roulaient plus mais décoraient les routes dont le bitume était abîmé, fissuré par la nature reprenant ses droits.Au lieu de la population vivace d'autrefois, il n'en restait que l'ombre de cette dernière: les armes bio-organiques avaient gagné cette bataille et peuplaient la surface de la terre...
Lire en entier?
Missions Spéciales
ALPHA: Évacuation d'urgence
Une mission rapidement mise en place, une aquapolis à sauver, il allait falloir diriger l'évacuation d'urgence vers les ports de TerraGrigia.
BRAVO: Évacuation d'urgence
Une mission rapidement mise en place, une aquapolis à sauver, il allait falloir diriger les opérations pour éliminer les A.B.Os jusqu'au coeur de la tour FBC.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
The Scientist || Collin JOHNSON

Collin JOHNSON
Saeran "Unknown" Choi | Mystic Messenger

» SURNOM: Coco'
» DATE DE NAISSANCE: 25 Juin – 32 ans
» LIEU DE NAISSANCE: Bronx – New York
» SEXE:
» ORIENTATION SEXUELLE: Homosexuel
» NATIONALITÉ: Américain
» APPARTENANCE: Oddyssey
» RANG | MÉTIER: Responsable du T-Alexia & G-Virus
» FAMILLE:

» MENTALE:
Sa personnalité est loin d'être complexe, au contraire. Il est plutôt simple à cerner et même très prévisible. Étant quelqu'un de réservé, il est du genre à rester dans son coin et préfère de loin la compagnie du travail que celle des gens. Il n'est pas rare de voir ce rat de bibliothèque entouré de piles de bouquins car il a préféré dévorer quelques livres que de faire la conversation autour d'un café. Mais c'est loin d'être de la timidité de sa part, à vrai dire il s'agit plutôt d'une légère introversion qui lui permet de se concentrer pleinement sur son travail par lequel il est fasciné.
En effet, la création de virus et autres petits systèmes l'avait toujours fasciné depuis qu'il avait eu son premier cours en la matière, ce qui fit qu'il s'en passionna au point de s'enfermer dedans et de faire un peu peur à ses camarades qui prirent automatiquement des distances. Si au début il était affecté par cet écart soudain, il s'y était toutefois vite habitué malgré tout.

Loin d'être impassible ou apathique, il s'était juste habitué à l'absence de contact et se retrouve toujours très perturbé d'être abordé et ce, même sur son espace de travail alors qu'il sait qu'il y a un minimum de communication à avoir dans une équipe scientifique. Ce n'est donc aucunement étonnant de le voir rougir ou encore complètement esquiver la question en se replongeant dans son travail: il a juste besoin de temps. Éviter les conversations n'était pas ce qui lui plaisait le plus.
D'ailleurs pour le mettre à l'aise, rien de mieux que de parler de sciences ou encore tout simplement de chocolat. Son autre passion. En effet, c'est un adorateur de chocolat et il le fait assez bien savoir quand ils décident de faire des cadeaux entre collègues: lui c'était le chocolat ou rien. Mais attention, pas le chocolat alcoolisé ou tout noir, voire fondant. Il adorait surtout le chocolat au lait avec de la crème noisette à l'intérieur.

Son faible pour les sucreries est un petit péché mignon qu'il n'aime aucunement montrer en dehors du cercle restreint du travail. Car en son opinion, ça le rend tellement moins sérieux que d'aimer les mêmes sucreries que les enfants, donc il s'abstient d'en parler en dehors du boulot et donc rares sont ceux à savoir qu'il adore ça.
Cependant il avait ses ambitions aussi et ce n'était pas du chocolat qui l'en détournerait, peu importe le chantage, fallait pas déconner.


» PHYSIQUE:
Si on le connaît avec des cheveux d'un roux flamboyant frôlant les teintes rouges et des yeux à la couleur vert d'eau, Collin n'a pourtant pas toujours cette apparence de gentil homme innocent avec un sourire au visage et de temps à autre de fines lunettes, il avait eu une période rebelle durant laquelle il se fit tatouer l'épaule droite d'un oeil et quelques symboles autres. Mais il ne l'exhibait pas à la vue de tout le monde.
Ça faisait mauvais genre voyons!

Le rouquin était connu pour porter des tenues passe-partout, un top rouge survolé d'un chandail tricoté de coton et aux motifs à carreaux, un pantalon gris en jeans et des baskets aux pieds. Ce n'était pas le plus doué pour se vêtir de manière à se mettre en valeur. Mais en dehors de ça, au travail il portait la blouse blanche comme n'importe qui et une cravate au col d'une chemise blanche qui semblait être son unique chemise dans sa garde-robe. En fait c'était pas loin de la vérité, il n'en avait que trois dans toute sa gamme de vêtements.

Mais bon, quand on était aussi pâle, sa peau étant claire comme pas possible, n'importe quel vêtement lui faisait ressortir ses couleurs, ses yeux vert d'eau et ses cheveux flamboyant y contribuant déjà grandement. Après tout, c'était sans doute une partie du charme qu'il pouvait avoir même si lui se disait qu'il n'en avait aucun.


» HISTOIRE:
1973 – 1998
L'enfance de Collin fut des plus banales et faciles, comme tout enfant normal il était né dans une famille de classe moyenne et ses parents s'étaient toujours démenés pour qu'il ait tous les plaisirs qu'un enfant peut demander, si ce n'était pas beau ça... Mais en plus, c'était un gosse épanoui qui adorait les autres et qui était très avenant et sociable. Ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui. Pourquoi? L'adolescence, la période rebelle de tout un chacun peut-être? Non, non...
Collin était juste devenu comme ça à cause des autres, bien que la période pouvait coïncider avec cette période de quête d'identité et d'indépendance qui se passait entre l'adolescence et l'âge adulte: l'adulescence en quelque sorte peut-être? Appelons ça comme ça.

En effet, lorsqu'il avait quitté l'école primaire, il dut aller dans une nouvelle école et ainsi eu des cours de science. Et il s'en passionna. Tellement que le jeune homme s'y était complètement renfermer, allant durant toutes les pauses à la bibliothèque pour lire un maximum sur les sciences diverses. Mais une en particulier retenait son attention: ce qui était cellulaire. Si petit et pourtant si important. C'était fascinant pour lui, mais à un point qui fit fuir ses rares amis et le laissant dans un cercle de solitude puisqu'on ne l'approchait plus.
Cependant, ce n'était pas grave. Ils ne comprenaient juste pas ce qu'il y avait de véritablement cool dans cette histoire de molécules, de cellules et bactéries. Sans ça, ils n'auraient jamais existé eux les Hommes. D'ailleurs en s'y intéressant de plus près, Collin fut assidu en cours et pourtant il n'était pas du genre très présent dans les autres matières. Cela ne l'empêcha pas de décrocher un petit diplôme et de prendre son indépendance fort tôt de ses parents.

Le prix à payer fut de petits boulots à enchaîner pour avoir continuellement de l'argent et ainsi vivre sa vie, cependant l'un de ces "petits boulots" se révéla plus gratifiant. Alors qu'il n'était que technicien de surface dans les bureaux d'Umbrella Corporation, il se permit d'aller dans les accès strictement réservés à d'autres. Bien qu'il allait se faire taper sur les doigts, c'était trop tentant de voir comment fonctionnait une telle firme...
Et alors que quelqu'un avait laissé son travail en plan, ce fut Coco' qui se fit une joie d'y apporter sa petite touche. Mais il fut pris la main dans le sac et fut mis à mal rapidement. Sans l'intervention d'un supérieur dont il ne retint pas l'identité, il n'aurait pas continué dans la firme. Et pourtant Collin y était toujours. Comment cela se faisait? Tout simplement parce qu'on l'avait transféré dans le service des Ashford. Et c'était donc comme ça qu'il devait assistant sur le Projet Veronica tenu très secret. Tellement qu'il avait des contraintes comme déménager directement dans leurs facilités et ainsi vivre tous les jours et toutes les heures en pensant au travail.

C'était à se rendre maniaque hein? Encore plus quand la disparue des Ashford -Alexia- avait refait surface et s'empara de lui et quelques autres pour venir dans une ville d'Amérique du nom de Raccoon City. Collin n'aimait pas ça, ça sentait le brûlé à plein nez et le fait de quitter un endroit qu'il connaissait bien le rendait des plus mal à l'aise.

À raison n'est-ce pas? Quand on constatait l'épidémie. Et pourtant il avait prévenu qu'il y avait quelque chose qui clochait.


1998 – 2002
Raccoon avait été une période marquante dans la vie et la carrière de Collin... À l'époque il ne fut qu'un petit assistant sur quelques projets sans grandes envergures, juste de quoi se mettre quelque chose sous la dent et espérer plus, le jeune homme n'avait jamais eu accès à beaucoup plus que ce à quoi on le disposait. Pourtant, il pouvait faire tellement plus, il aimait faire tellement plus. La fascination prenait le pas mais pas sur la prudence. Cette même prudence qui lui avait fait quitter les lieux dès qu'une brèche dans le système avait été détectée, aux jeunes heures de l'incident de Raccoon City.

Ainsi, il n'avait que peu assisté à l'épidémie sur le terrain, mais d'un point de vue externe grâce aux caméras situées dans les rues et sous le joug d'Umbrella, il avait pu conserver des copies vidéos de ce qu'il se passait dans la ville, ce qui lui fit quelques frissons dans le dos: une ville morte mais jamais fatiguée, cherchant inlassablement de la chair fraîche à dévorer et/ou contaminer. Collin n'aimait pas cet aspect du virus, mais le développer, le voir sous une lunette de microscope à se débattre pour vivre était quelque chose de grisant.
Grisant car c'était dangereux, très dangereux. Ce qui le poussa à prendre en main son destin et affronter cette chose terrifiante en la manipulant.

Ainsi, il postula à Oddyssey et son passif lui permit d'obtenir un poste de choix: jongler entre T-Veronica (rebaptisé T-Alexia en l'honneur de sa créatrice) et le G-Virus, très volatile et dangereux. Mais bon, il était prudent, plutôt deux fois qu'une. Du coup le jeune homme prenait des doubles précautions et se permettait de faire des remarques au personnel. Pour leur sauver la peau, évidemment.
Pour cause de rapports publics et officieux, il avait souvent affaire avec la porte-parole du groupe: Shayna Nadja, une jeune fille précoce à la curiosité exacerbée qui le rendait un peu mal à l'aise, mais bon, travailler dans la science n'était pas forcément un boulot de solitaire contrairement aux clichés.

Mais bon, Collin faisait sa vie de petit laborantin...


2002 – 2005
Durant la période où il fut de retour à New York, Collin eut droit à une étrange requête de la part d'Alexei Mickailovich, avec qui il entretient désormais une relation intime plus que régulièrement. Pour dire, le Russe avait fuit le domicile New Yorkais alors qu'il avait rapatrié ses parents au plus près de lui pour finir par atterrir au Canada après une mission mouvementée en Afrique.
Depuis, ils vivaient ensembles et se fréquentaient au sens propre du terme. Surtout que Coco avait posé ses propres conditions tandis que le Russe avait imposé les siennes: être le sujet de test pour la version stable du virus G. Chose qui faisait tressaillir le rouquin puisque ce dernier était en plus compatible. Bien que d'un côté c'était intriguant et excitant pour lui de travailler sur cette chose instable et volatile, autant ça se révélait compliqué tant il était partagé avec ses sentiments et son impression d'être juste utilisé. Enfin, il préféra céder et commencer toutes les batteries de tests préparatoires à ce genre de prise en charge de la part d'Oddyssey.

Ce furent des mois, en fait deux ans, de labeur qui finiront par payer pour le roux. En effet, il était arrivé à trouver une molécule stabilisatrice pour le virus, qui ne pouvait aucunement la dévorer et prendre le dessus, le bloquant littéralement. En plus d'avoir renforcé cette molécule par le liquide céphalo-rachidien d'Alexei, il était quasi certain d'avoir trouvé ce qu'il fallait pour rendre G plus stable.
Avant d'entrer dans la phase finale et dangereuse de cette épopée du virus G, le ténébreux avait fait quelque chose d'inattendu: demander Collin en mariage. Bien que le roux aurait pu prendre le nom du Russe, il eut demandé le contraire. Pour avoir tous les signes réunis qu'Alexei était bien à lui. Ha, les troubles obsessionnels au travers d'une personne...
Bientôt vint le moment de l'injecter dans le corps du cobaye qui se prêtait mieux à ce test: Alex. Les résultats ne se firent pas attendre: cheveux blanchis, teint pâlot et maladif, les yeux sombres à l'iris bleue, les veines marquées et des bras allongés marquant la mutation, ses omoplates prirent également de l'importance vu qu'il se révélait que le Russe avait poussé une seconde paire de bras plus musculeux, courts et griffus: la mutation du virus G était accomplie. S'il paraissait encore assez proche de l'humain comparé à la bouillie qu'était devenu William Birkin, le sujet de test révélait être pris de fort accès de violence, détruisant tout sur son passage: chaises, tables, morceaux de mur, ses chaînes avaient été renforcées et il était maintenu immobile pour éviter des dégâts supplémentaires, le temps de trouver de quoi le stabiliser, la réaction de l'organisme ayant été très violente.

L'organisme rejetait le virus, c'était à prévoir, comme une greffe. Ainsi, plus Alexei souffrait, plus il était en colère et fort. Alimenté par son ressenti et le virus, il avait déjà failli expulser Collin plusieurs fois dans le mur. Et de plus, la mutation lui avait prodigué une capacité supplémentaire en plus d'une force surhumaine: des os qui se régénéraient très vite au point d'en faire des pointes projectiles éjectables depuis les bras.
Depuis quelques mois, Alexei est rentré à la maison, parfois il avait été fuguer mais le rouquin savait bien le rattraper, juste à temps. Quelques incidents, mais rien de très gros.

Voyons voir comment ils allaient s'adapter...



DERRIÈRE L'ÉCRAN

PSEUDONYME: HopelessProd
ÂGE: 24 ans (1994)
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CE FORUM: Administratrice~
COMMENT LE TROUVEZ-VOUS?: Très cool franchement ♥
AUTRE CHOSE ?: X


「the • mad • scientist」
« d'you think you'd get away from me? »

you're going to stay within my grasp, where i can closely watch after you like after a precious diamond to be obessessed with...

LIENS RELATIONS || RPs
DEMANDES RPs
avatar
«OBSESSED FREAK»
Messages : 62
Voir le profil de l'utilisateur http://HopelessProd.tumblr.com
Mer 9 Mai - 16:27
Revenir en haut Aller en bas

Collin JOHNSON
Saeran "Unknown" Choi | Mystic Messenger

» DATE DE NAISSANCE: 25 Juin – 33 ans
» APPARTENANCE: Errants
» FONCTION: Aucune
» LOCALISATION: Variable
» FAMILLE:

» RÉSUMÉ:
2005 – 2006
Vivre aux côtés d'un "monstre" n'était pas tous les jours faciles. Après tout, il arrivait encore bien souvent qu'Alexei ne se contrôle aucunement et qu'il devienne donc agressif. Au point parfois d'en casser quelque chose. Si ce n'était pas le mobilier, parfois Collin lui-même en avait déjà pâti. Mais est-ce qu'il en avait déjà voulu à son mari? Pas réellement, parce qu'il savait que c'était des gestes incontrôlés. Le jeune trentenaire n'en était pourtant qu'à l'aube des problèmes avec son cher et tendre. Si le fait de regagner le contrôle de son propre corps était un véritable parcours du combattant pour l'infecté, pour l'homme qui l'accompagnait c'était une toute autre histoire. Car néanmoins pour tenter de l'aider et profitant des ressources d'Oddyssey Company, Coco' tentait bien évidemment de rendre le sérum plus puissant pour repousser l'évolution du virus. Bien que des effets secondaires étaient à escompter, il lui fallait essayer de plus en plus.
Surtout qu'Alexei voulait assumer le fait qu'il avait un enfant quelque part, être capable de le voir. De le toucher, de le prendre dans ses bras. Mais on savait tous comment ça s'était terminé pour Birkin lorsqu'il avait retrouvé sa chère fille. Cependant un cas n'était pas l'autre, c'était vrai. Toutefois des similitudes restaient à observer parmi eux, le virus était très fort et souhaitait une chose: être reproductible pour gagner encore plus de terrain. Pour avoir plus de compatibilité.

C'était ce dont le scientifique se méfiait le plus, le pourquoi il avait fini par interdire à son compagnon de voir sa famille: éviter une catastrophe qu'il regretterait amèrement. Bien que cela engendrait parfois des tensions dans le couple, la prévenance scientifique du rouquin n'y était pas pour rien dans cette mesure d'écartement. En effet, il avait opté pour cette mesure jusqu'à ce qu'il ait trouvé de quoi avoir une assurance quelconque. Que ce soit le Vaccin Demon capable d'éradiquer les embryons du virus G qu'il avait produit en quantité ou bien encore un sérum assez puissant que pour qu'Alexei n'ait plus ce côté animal.
Mais malheureusement, on ne réussit pas toujours. Une fois, le roux avait vu son compagnon de vie rentrer en catastrophe, comme s'il avait fait la pire bêtise du monde. Et effectivement, cela avait quelques conséquences qui n'étaient pas là pour décorer: un embryon G. Apparemment, c'était sorti une fois de la bouche du Russe, se plantant directement dans une personne passant par là, trop proche au mauvais moment. Et plutôt que d'emmener la personne, Alex' était venu prévenir son cher mari... Le temps d'aller le chercher et de revenir avait pourtant suffit à ce que cette personne décède dans d'atroce souffrances: le torse défoncé de l'intérieur, le sternum brisé et les côtes écartées, les organes internes grignotés... C'était typique.
Les voilà à poursuivre une bête qui avait été engendrée par le Russe. Incompatible avec son hôte, c'était un être imparfait qui n'aurait pas pu passer inaperçu dans la foule, surtout avec son envie irrémédiable de détruire tout ce qu'il voyait de par un instinct violent accru.

Bien que le scientifique avait promis à son amant infecté de ne plus se servir de ce qu'il connaissait d'autre que la science, de ne plus se mettre en danger, le virologue ne put qu'enfreindre les règles et retourner au terrain. Cependant, c'était à ses risques et périls que de tenter de traquer la bête pour la tuer et ainsi débarrasser le Canada tout du moins de cette menace sur pattes. Mais le temps de retrouver la trace de cette chose, le monde tombait déjà de part et d'autres sous les assauts bio-organiques. Après tout, il était très difficile de s'en débarrasser une fois que ça avait été libéré dans la nature et pour Collin il n'aurait pas été étonnant que la charge nucléaire utilisée pour éradiquer Raccoon City aurait fait muter les A.B.Os pouvant avoir survécu. Les rendant plus solides et plus dangereuses peut-être. C'était tout simplement sa manière de raisonner: tout n'avait pas été tué. C'était impossible. Pour avoir participé à la conception de ces choses, il en connaissait très bien le mode d'adaptation même s'il ne les avait pas toute observée sur le terrain.

C'était un peu de sa faute et il s'en voulait. Sans pour autant être pardonnable, il avait même joué avec le feu à l'époque d'Unknown. Mais se lamenter sur son sort n'aurait rien changé à la donne finale, du coup le voilà livré à lui-même, sous la chute d'Oddyssey, des États-Unis, de l'Amérique toute entière et du Canada... Sans doute de l'autre côté des Océans, c'était pareil. Cela avait sans doute été transporté par l'Homme de tous les moyens possibles: avions, bateaux, à un rythme de vie dite moderne.
Une véritable catastrophe exterminant l'Espèce Humaine, le pourquoi le roux prit une décision qui n'allait sans doute pas sembler très importante, mais il leur faudrait avoir des ressources. De plus que les pertes n'étaient pas à écarter. Familiales, ressources... Ce genre de choses.

Aider les autres par les temps qui courent, c'était son choix. Et ce, malgré la compagnie de son "monstre" comme les autres le désignaient bien souvent à tort plus qu'à raison. Adoptant ainsi un mode de vie de nomade, il n'était jamais au même endroit, tentant toutefois d'emprunter des véhicules encore en état de marche quand il y en avait la possibilité, cependant une panne n'était jamais bien loin, après tout c'était plutôt dur de trouver de l'essence, des batteries ou des pneus intacts.


「the • mad • scientist」
« d'you think you'd get away from me? »

you're going to stay within my grasp, where i can closely watch after you like after a precious diamond to be obessessed with...

LIENS RELATIONS || RPs
DEMANDES RPs
avatar
«OBSESSED FREAK»
Messages : 62
Voir le profil de l'utilisateur http://HopelessProd.tumblr.com
Mer 31 Oct - 22:37
Revenir en haut Aller en bas

SCAN DE LA FICHE

• Identité ......... CONFIRMÉE;
• Complément ......... CONFIRMÉ;
• Pack de Survie ...... CONFIRMÉ.

» Lance de fortune ...... ARME, CONFIRMÉE;
» Gourdes de peaux ...... OBJET, CONFIRMÉ.
avatar
Compte Fondateur
GOD
Messages : 274
Voir le profil de l'utilisateur http://resident-evil-exodus.forumactif.com
Jeu 1 Nov - 10:08
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: